Nextcloud est le fork d’ownCloud lancé par son propre créateur  Frank Karlitschek. Le projet se veut plus ouvert que son prédécesseur et apporte de nouvelles fonctionnalités jusqu’ici disponibles uniquement dans la version entreprise d’ownCloud. Suivez le guide pour installer Nextcloud sur votre serveur !

Pré-requis

  • Un serveur sous Debian/Ubuntu
  • LEMP en place et configuré (voir ce tuto)
  • Un peu de patience…

Création de la base de données

On se connecte à notre base de données en ligne de commande avec l’utilisateur root :

On va maintenant créer une base de données nextcloud ainsi que l’utilisateur associé. Pensez à modifier le mot de passe par celui de votre choix.

Retenez bien les informations indiquées car elles seront nécessaires lors de la mise en route de votre installation Nextcloud.

Configuration de nginx

Nous allons partir du principe que la configuration de base de votre serveur nginx est faite. Voici donc un exemple de vhost pour Nextcloud, basé sur les recommandations de la documentation officielle. Nous installons ici Nextcloud sur un sous-domaine cloud.domain.tld avec un certificat généré via Let’s Encrypt.

Sans oublier de redémarrer nginx pour prendre en compte les modifications :

Installation de Nextcloud

Nous allons maintenant passer à l’installation de Nextcloud. On va se placer dans le répertoire /var/www, télécharger l’archive de la dernière version et l’extraire. Pensez à vérifier si une nouvelle version est disponible directement sur le site et adaptez les commandes en conséquence.

Avant de lancer le setup, nous allons mettre en place les bonnes permissions sur les fichiers de Nextcloud. Pour cela, la documentation officielle propose un petit script à lancer avant d’accéder à la page d’installation.

Les permissions sont maintenant mises en place sur les fichiers de l’application et nous pouvons passer à la phase finale de l’installation en lançant le wizard d’installation. On se rend donc sur https://cloud.domain.tld pour créer l’utilisateur administrateur et indiquer les paramètres de la base de données créée plus haut.

Nextcloud Wizard


Votre installation de Nextcloud est maintenant terminée. Si vous êtres un habitué d’ownCloud, vous ne devrez pas être trop dépaysé puisque l’interface est strictement identique. Seul un léger refresh graphique a été effectué. N’hésitez pas à parcourir les différents menus pour découvrir les quelques fonctions exclusives à Nextcloud.

Partager

Technicien réseau pour le Groupe La Poste, je suis passionné par les technologies de l’information. J’aime partager mes connaissances et découvertes sur la toile ainsi que rédiger des tests de produits high tech.

N’hésitez pas à me suivre sur les réseaux sociaux.

Poster un Commentaire

63 Commentaires sur "Tuto : Nextcloud sur Debian avec nginx"

Me notifier des
avatar