Tests

Test : casque SteelSeries Siberia 350

Header SteelSeries Siberia 350

Après un V3 Prism décevant, la marque danoise revient avec le casque SteelSeries Siberia 350 qui promet une nouvelle expérience audio tout en conservant les points de forts de la gamme Siberia.

Voyons donc ce qu’il en est !

Conception et confort

Le design et le confort de la gamme Siberia est un de ses principaux atouts et cette mouture « 350 » ne déroge pas à la règle. On retrouve une nouvelle fois ce principe d’arceaux et de casque « suspendu ». Cela fonctionne toujours aussi bien et le casque se fait vite oublier une fois en jeu.

SteelSeries annonce avoir retravaillé l’armature du casque depuis la version V3 Prism et effectivement, le casque semble plus confortable et encore plus léger. Pourtant, à l’oeil, je n’ai pas observé de réelles différences. Peut-être un changement au niveau des matériaux et du système de poulies ?

SteelSeries Siberia 350

Les pavillons sont quant à eux toujours aussi grands et englobent bien les oreilles. J’ai noté également une amélioration par rapport à la version précédente car le son n’est plus autant modifié lors du déplacement de la tête. En effet sur le V3 Prism, les pavillons avaient tendance à se déplacer légèrement en tournant la tête, ce qui dénaturait totalement le son.

Vous l’aurez compris, le SteelSeries Siberia 350 reprend donc les avantages ET l’unique problème que j’avais pu constater sur son grand frère : la taille. En effet, c’est toujours le même problème pour peu que vous ayez une tête un peu grosse. Vous ne pourrez donc pas profiter à fond du confort offert par le casque puisque l’arceau n’est pas assez grand et donc l’effet suspendu perd tout son intérêt.

Audio

C’est la principale nouveauté de ce SteelSeries Siberia 350 : l’audio. Je n’avais absolument pas été convaincu par cette partie sur le V3 Prism, la faute peut-être à un casque trop torturé et à des matériaux de moins bonne qualité. Avec cette nouvelle mouture, c’est le jour et la nuit !

Le son en lui même reste plus ou moins similaire. On retrouve des basses bien présentes et le rendu sonore reste bien homogène, ce qui permet au casque d’être utilisé à la fois pour les jeux mais également pour la musique et les films.

SteelSeries Siberia 350 LED

La grande nouveauté réside dans l’implémentation de la technologie DTS 7.1 HEADPHONE X qui promet un son 7.1 virtualisé. Comme vous le savez peut-être, je ne suis pas vraiment fan de ce genre de technologie mais j’avais été agréablement surpris par le rendu sur le Siberia Elite Prism. Aujourd’hui, c’est pareil avec le Siberia 350.

En effet, une fois la fonctionnalité activée dans le pilote SteelSeries Engine, l’immersion est vraiment convaincante ! J’ai utilisé le casque durant plusieurs parties de Counter-Strike : Global Offensive et les sensations se rapprochent vraiment d’un vrai casque 5.1/7.1. Une vraie réussite de la part de SteelSeries !

De plus, je n’ai pas constaté les grésillements que j’avais pu subir sur le Siberia V3 Prism. C’est un bon point et cela participe à l’impression générale de qualité qui se dégage du casque. Il est également à noter que vous pouvez tout à fait désactiver le son 7.1 virtuel pour profiter simplement du casque en stéréo pour écouter de la musique notamment.

Connectique et pilote

Pas de chichi avec le Siberia 350 qui propose uniquement une connectique USB. Cela permet de profiter simplement des fonctionnalités du pilotes et donc de pouvoir personnaliser les couleurs des LEDs présentes sur les pavillons.

SteelSeries Siberia 350 Audio

On regrettera par contre le câble vraiment court qui ne permettra pas de profiter du casque correctement sans rallonge si votre tour n’est pas toute proche. Préférez alors l’utilisation du hub présent sur votre clavier (si possible). Par contre, la présence d’une petite molette de contrôle du volume sur le câble est un vrai plus.

Notez également que le casque est compatible avec la Playstation 4.

Conclusion

Alors que penser de ce Siberia 350 ? Je vais conclure simplement en disant que c’est une belle évolution du V3 Prism. Steelseries a corrigé les problèmes de la précédente mouture tout en améliorant les choses qui faisaient défaut.

Je vous recommande donc ce casque vendu pour 130€ chez la plupart des marchands en ligne. J’étais septique quant au prix du V3 Prism lorsque je l’avais testé, mais plus d’hésitation avec cette mise à jour, le SteelSeries Siberia 350 est un très bon produit ! Le prix reste peut-être un peu élevé mais j’ai pleine confiance en SteelSeries et ce casque vous durera dans le temps.

Related posts

Test du casque HyperX Cloud Alpha

Edouard Patout

Test du câble micro-USB en nylon d’Anker

Julien Doclot

Test des protections Rhinoshield pour iPhone 7

Julien Doclot

Leave a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More