Nous vous en parlions lors de son annonce, voici venue l’heure du test complet de la souris SteelSeries Rival 700. C’est la souris la plus chère de la gamme Rival qui propose quelques fonctionnalités inédites que nous allons voir en détail ensemble.

Innover dans le monde des souris gamer n’est pas forcément chose facile. SteelSeries a jeté un pavé dans la marre avec cette Rival 700 qui propose des fonctionnalités encore inédites sur une souris. Un écran, des vibrations, un capteur amovible… Voici quelques-unes des fonctionnalités proposées par ce mulot. Gadget ou véritable utilité ?

[learn_more caption= »Caractéristiques »]

DESIGN

  • Matériau : Revêtement supérieur mat Ergonomique, pour droitier
  • Style de prise : Paume, griffe et bout du doigt
  • Nombre de boutons : 7
  • Switch SteelSeries : Évaluée pour 30 millions de clics Clics gauche et droit renforcés
  • Poids : 135 g/0,3 lb
  • Taille : 124,85 mm/4,92 po
  • Largeur : 68,46 mm/2,70 po
  • Profondeur : 41,9 7mm/1,65 po
  • Longueur câble court (non tressé) : 1 m /3,28 pi
  • Longueur câble long (tressé) : 2 m/6,5 pi

CAPTEUR

  • Nom du capteur : PixArt PMW3360
  • Type de capteur : Optique
  • CPI : De 100 à 16 000
  • IPS : 300
  • Accélération : 50 g
  • Fréquence : 1 ms (1000 Hz)
  • Accélération de hardware nulle
  • Précision du suivi : 1:1

OPTIONS DE PERSONNALISATION

  • Prise en charge Gamesense
  • Personnalisation de l’écran à affichage OLED
  • Personnalisation d’alerte tactile
  • Prise en charge SteelSeries Engine : SSE3
  • Options CPI multiples
  • Boutons programmables
  • Stockage de profil intégré
  • Personnalisation d’accélération
  • Personnalisation de décélération
  • Options de couleurs : 16,8 millions
  • Capteur laser amovible Pixart 9800
  • Coques amovibles Rival 700
  • Plaque nominative imprimable 3D/Télécharger fichiers 3D

CONTENU DE LA BOÎTE

  • Rival 700
  • Câble long tressé
  • Câble court en PVC souple
  • Guide de démarrage rapide Boîte

[/learn_more]

Design et Ergonomie

La souris SteelSeries Rival 700 reprend les codes de design de la Rival 300 avec une forme ergonomique et du coup non adaptée aux gauchers. On retrouve donc une souris relativement compacte (légèrement plus petite à mon sens que la 300) avec un revêtement agrippant sur les côtés. Le dos du mulot est fait d’un revêtement lisse avec un motif en triangle du plus bel effet. Ce dernier devrait mieux tenir dans le temps que celui de la 300.

SteelSeries Rival 700 Design

La souris propose deux boutons de macros qui tombent sous le pouce ainsi qu’un troisième plus difficilement accessible avec une prise en main classique. Comme sur les autres souris de la gamme, la Rival 700 propose également un bouton au-dessus de la molette qui permet par défaut de changer la résolution du capteur à la volée. Le clic des boutons me parait légèrement plus court que sur ma Rival 300 ce qui se révèle plus agréable au quotidien.

SteelSeries Rival 700 Palm

Comme d’habitude, il est possible de modifier la couleur du logo et de la molette via le pilote SteelSeries Engine. Idem pour la plaque nominative que vous retrouvez à l’arrière de la souris. Il est là encore possible de la remplacer par une de votre choix imprimée en 3D. Nouveauté cependant avec la Rival 700 : vous pouvez changer la coque arrière par différents modèles/textures/couleurs vendus séparément. Autre grosse nouveauté appréciable, la souris est fournie avec deux câbles différents : l’un tressé de 2m et l’autre en plastique de 1m. Pratique selon que vous utilisez la souris avec un PC fixe ou un portable.

SteelSeries Rival 700 Câbles

Il est également possible de remplacer le capteur PixArt PMW3360 de 16000 DPI par d’autres capteurs (eux aussi vendus séparément). Tout cela fait de cette SteelSeries Rival 700 une souris modulaire au design moderne et très réussi. Dernier point non négligeable et étonnant, la souris est dotée d’un écran OLED sur sa tranche gauche, mais nous y reviendrons plus loin dans le test.

SteelSeries Rival 700 Capteur

La Rival 700 est donc une réussite au niveau de son design et de son ergonomie. C’est un réel plaisir de l’utiliser quotidiennement et elle remplace avantageusement ma Rival 300 depuis que je l’ai testée.

Fonctionnalités et logiciel

Le contrôle de la souris s’effectue donc une nouvelle fois à l’aide du logiciel SteelSeries Engine. C’est grâce à lui que vous pouvez personnaliser entièrement votre souris. Vous pouvez donc créer divers profils et même les sauvegarder directement sur la souris pour ne pas les perdre si jamais vous changez de machine. Il est bien entendu possible de définir des profils pour chaque jeu ou application.

SteelSeries Rival 700 Engine

Cette Rival 700 propose donc un « retour tactile » sous forme de vibration. Associé à la fonction GameSense dont j’avais déjà parlé durant le test de l’Apex m800. La souris peut interagir avec différents évènements du jeu et vibrer de telle ou telle façon selon les paramètres que vous avez choisi. C’est gadget, mais ça se révèle assez sympa par dans CS:GO. Je m’en sers par exemple pour avoir une vibration quand ma santé descend en dessous d’un certain seuil ou à chaque ennemi tué.

Ces fonctionnalités sont encore une fois limitées à CS:GO, Minecraft et DOTA2 et depuis mon premier test, il n’y a pas eu beaucoup de jeux ajoutés. Il est heureusement possible de mettre en place ces notifications en se basant sur un cooldown mis en place pour chaque touche. Cela permettra donc de profiter des fonctionnalités tactiles même dans un jeu non compatible initialement.

SteelSeries Rival 700 GameSense

J’en parlais juste au-dessus, la SteelSeries Rival 700 propose sur sa tranche gauche un écran OLED. Vous pouvez y afficher l’image de votre choix, mais en jeu, on retrouve une nouvelle fois GameSense qui viendra afficher des informations sur votre partie. Par exemple, la souris affiche un résumé de la partie à chaque début de round sur CS:GO. Encore une fois, cette fonctionnalité totalement gadget est entièrement personnalisable.

SteelSeries Rival 700 OLED

Pour le reste, on est face à une souris gamer classique qui reprend le fonctionnement habituel des souris de la marque. Vous pouvez configurer chacun de ses boutons à votre guise, créer des macros très facilement et personnaliser entièrement votre expérience. Si vous êtes déjà utilisateur d’une souris SteelSeries, vous ne serez pas dépaysé.


Pour conclure

La souris SteelSeries Rival 700 propose donc une expérience intéressante. C’est pour moi une belle évolution de la Rival 300 avec quelques fonctionnalités un peu gadget, mais qui satisferont le geek qui sommeille en vous. De plus, la modularité de celle-ci en fait un investissement judicieux.

Les notifications « tactiles » présentent pour moi une expérience intéressante et qui apporte quelque chose de nouveau sur le marché des souris gamer. Par contre, l’écran OLED est totalement gadget. C’est rigolo de pouvoir afficher son logo sur la souris, mais je n’ai jamais eu à le regarder en jeu car cela oblige à décrocher l’oeil de l’écran.

Proposée actuellement à moins de 90€, je vous recommande cette Rival 700 sans hésitations. C’est un tarif relativement élevé pour une souris, mais compte tenu des fonctionnalités embarquées, celui-ci est justifié. Si ces fonctions gadget ne vous intéressent pas, vous pouvez vous rabattre sur la Rival 300 qui propose une expérience similaire.

SteelSeries Rival 700

EUR 88,00
8.5

Design

8.0/10

Ergonomie

9.0/10

Fonctionnalités

9.0/10

Prix

8.0/10

On aime...

  • Fonctionnalités originales...
  • Modularité
  • Qualité de fabrication

On aime moins...

  • ...mais gadget
  • Pas pour les gauchers

LAISSER UN COMMENTAIRE

Merci d'entrer votre commentaire !
Merci d'entrer votre nom

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.