Nous terminons cette semaine spéciale dédiée à SteelSeries avec le test complet de leur nouvelle souris : la Rival 310. Une évolution toute en subtilité de la Rival 300 que nous connaissons déjà très bien pour l’utiliser quotidiennement depuis plusieurs années. Voyons ensemble si l’upgrade vaut le coup.

Arrière - SteelSeries Rival 310

Design et Ergonomie

La SteelSeries Rival 310 reprend un design très similaire à sa grande soeur ce qui lui permet de garantir une prise en main en tout point similaire pour les habitués de son format. Quelques différences cosmétiques et matérielles sont néanmoins de la partie et SteelSeries semble avoir simplement corrigé les problèmes connus de la Rival 300.

Face - SteelSeries Rival 310

La répartition des boutons est strictement identique. On retrouve au total 6 boutons paramétrables. Deux prennent toujours leur place sur la tranche gauche de la souris en plus du bouton de réglage des DPI et de la molette cliquable qui respire beaucoup plus la qualité que sur la Rival 300. Les clics principaux sont maintenant totalement séparés de la coque et indépendants, un très bon point !

Droite - SteelSeries Rival 310

La principale différence réside donc dans le choix des matériaux utilisés par la marque. Les grips latéraux sont maintenant gris (tout comme la molette). Le touché est maintenant bien plus agréable et le matériau est beaucoup plus robuste. Encore un problème corrigé par rapport à la Rival 300 dont les grips latéraux se désagrégeaient très rapidement.

Gauche - SteelSeries Rival 310

Enfin, le revêtement de la coque a lui aussi été remplacé. On retrouve maintenant un touché légèrement granuleux qui devrait lui aussi beaucoup plus durer dans le temps. Sur la partie purement physique, SteelSeries réalise un sans-faute en corrigeant efficacement tout ce qui n’allait pas sur la Rival 300. Ce faisant, la Rival 310 est tout simplement la meilleure expérience niveau ergonomie que nous avons pu tester jusqu’à présent.

Fonctionnalités et logiciel

Malgré les nouveautés ajoutées dernièrement au SteelSeries Engine (voir notre test de l’Apex M750), les options disponibles pour cette Rival 310 sont identiques à celles de la version précédente. Il est donc possible de configurer à sa guise chacun des boutons du mulot ainsi que de gérer la sensibilité et le comportement du capteur. Comme toujours avec SteelSeries, seuls deux paliers de sensibilité peuvent être configurés.

Engine - SteelSeries Rival 310

On retrouve également les options pour configurer les deux parties lumineuses de la souris. Il est donc possible de choisir la couleur de la molette et du logo situé sur le dos de la souris. Là souris est évidemment compatible avec les différents modules Application Engine du pilote. Vous pouvez donc la coupler avec vos autres produits de la marque pour synchroniser leurs effets lumineux.

RGB - SteelSeries Rival 310

Performances

Autant le dire tout de suite, le capteur optique TrueMove3 1:1 qui équipe la Rival 310 fait des merveilles. Il surpasse ceux qu’on a déjà pu voir chez le constructeur et se révèle d’une précision redoutable. Nous l’avons mis à l’épreuve sur différentes parties de PUBG et Overwatch et c’est un réel plaisir. De même pour la bureautique ou les travaux graphiques, il répondra présent sans broncher.

Patins et Capteur - SteelSeries Rival 310

En ce qui concerne les boutons, ceux-ci ont également subit un petit lifting. Bien plus réactifs, ils semblent également de bien meilleure qualité et sont beaucoup moins « mous » que sur la Rival 300. Cela concerne aussi bien les clics principaux que les boutons latéraux. Sans parler de la molette parfaitement ajustée et qui ne présent aucun des problèmes de la précédente génération.

Pour conclure

SteelSeries réalise une belle opération avec la Rival 310 et son capteur impressionnant. Reprenant les aspects qui ont fait le succès de la gamme tout en corrigeant les défauts de la Rival 300, SteelSeries va clairement à l’essentiel.

Parfaitement conçue et agréable à l’usage, elle conviendra à la plupart des utilisateurs. Son design loin d’être tape-à-l’oeil trouvera également sa place dans n’importe quel setup. L’évidente compatibilité avec la suite SteelSeries Engine lui permet également de se reposer sur un pilote solide et éprouvé.

Proposée au tarif d’environ 70€ à l’heure où nous écrions ces lignes, c’est sans aucun doute la meilleure souris de sa catégorie et on ne peut que vous la conseiller. Malheureusement disponible que pour les droitiers, les gauchers pourront alors se tourner vers la Sensei 310, le même mulot, mais dans un format adapté à tous.

SteelSeries Rival 310

EUR 64,90
SteelSeries Rival 310
90

Desgin

10/10

    Ergonomie

    10/10

      Fonctionnalités

      8/10

        Prix

        9/10

          On aime...

          • La qualité de fabrication
          • Le sans-faute technique
          • Le capteur

          On aime moins...

          • Pas pour les gauchers
          REVIEW OVERVIEW
          Note globale
          Partager
          Technicien réseau pour le Groupe La Poste, je suis passionné par les technologies de l'information. J'aime partager mes connaissances et découvertes sur la toile ainsi que rédiger des tests de produits high tech. N'hésitez pas à me suivre sur les réseaux sociaux.

          Poster un Commentaire

          Soyez le premier à commenter !

          Me notifier des
          avatar
          wpDiscuz