Tests

Test : MSI Nightblade 3, la puissance compacte

Header MSI Nightblade 3

Continuons notre découverte de la gamme fixe du constructeur avec le test complet du MSI Nightblade 3. Dans un format toujours plus compact, ce tout nouveau modèle se positionne dans une gamme légèrement plus basse que l’Aegis X testé dernièrement. Comme d’habitude, nous allons découvrir ensemble les entrailles de l’appareil.

Ce MSI Nightblade 3 propose des caractéristiques intéressantes dans un boitier très compact. Le PC est propulsé par un processeur Intel Core i7-7700 épaulé par 16Go de RAM. La partie graphique est assurée par la 1070 Gaming du constructeur. Le stockage est quant à lui assuré par un SSD m.2 Intel de 256Go soutenu par un disque dur Western Digital Blue de 2To. L’alimentation est quant à elle assurée par un bloc certifié 80+ Silver de 500W.

Un design toujours plus compact

Commençons tout de suite par la taille du boitier qui est pour un des points les plus importants de cette machine. MSI a réussi à rendre le boitier encore plus compact que le Aegis X. On est face à un boitier de 16 litres, qui fait environ 43cm de long pour à peine 30cm de haut. Autant dire qu’il passera partout et se laissera très facilement emmener en LAN grâce à sa poignée (une mousse est fournie dans le bundle pour faciliter la pris en main de la poignée).

MSI Nightblade 3 - Design

Le design reste sobre tout en gardant la façade agressive commune à tous les PC MSI. On est face à une « boite » droite, tout ce qu’il y a de plus basique et c’est plutôt appréciable. Il trouvera parfaitement sa place sur n’importe quel bureau et s’intégrera facilement à votre setup, même si votre bureau n’est pas très grand. Car oui, il faudra le poser sur votre bureau ou tout autre meuble (je vous explique pourquoi juste après).

En ce qui concerne les connectiques, pas de déception, comme souvent avec le constructeur. Ce MSI Nightblade 3 propose 5 ports USB à l’arrière (dont 3 USB3), 1 port USB type C ainsi qu’un port PS/2. On retrouvera également sur la CM : un port HDMI, un port DP pour la vidéo. Sans oublier le port Ethernet, les deux antennes Wi-Fi et les interfaces audio. Le déport HDMI pour la VR est également présent, comme sur le Aegis X.

Panneau arrièrePanneau avant

À l’avant, on trouvera 3 ports USB 3 (dont un type C), les deux jack audio, le déport HDMI pour la VR ainsi qu’un lecteur/graveur DVD. Pas de boutons d’overclocking sous le logo MSI, mais les LED personnalisables sont également de la partie. Leur contrôle s’effectue toujours grâce à l’application MysticLight installée de base sur la machine.

Évolutivité au rendez-vous

MSI met beaucoup en avant l’évolutivité et l’accès facile aux composants sur sa gamme de PC fixe. Le Nightblade 3 ne déroge pas à la règle et peut être très facilement désossé pour accéder aux composants. Aucun sticker de rupture de garantie n’est présent sur le modèle que nous avons reçu, vous ne risquez donc rien à l’ouvrir. Voyons un peu plus en détail les entrailles de la bête.

MSI Nightblade 3 - Intérieur

Je pense qu’on ne peut pas faire plus compact. Tous les composants trouvent tout juste leur place dans le boitier. Les disques prennent place à la verticale à l’avant du boitier avec l’alimentation (qui est le composant le moins accessible de la machine). Le SSD est quant à lui greffer à l’arrière de la carte mère. Il est donc très facilement accessible en retirant la façade arrière du boitier. Petite surprise avec la carte mère qui n’est autre qu’une B250I Gaming Pro Carbon AC, c’est suffisamment rare qu’un constructeur installe de « vrais » composants dans ce genre de machine qu’il me semble important de le préciser.

MSI Nightblade 3 - Arrière

J’ai été surpris par le fait qu’un câble SATA était présent dans le bundle. Il s’avère que MSI a prévu une cage précâblée pour accueillir jusqu’à deux disques au format 2,5″ juste au-dessus du processeur. Un bon point ! En parlant du processeur, celui n’est refroidi que pas un petit rad, pas d’AiO ni de vrai ventirad… C’est bien dommage compte tenu de la compacité du boitier, le CPU à tendance à vite monter en température…

MSI Nightblade 3 - Carte Graphique

L’énorme GTX 1070 trouve sa place tout en bas du boitier. On en vient donc au problème que j’évoquais au début de l’article. Tel qu’elle est positionnée, la carte devient un véritable aspirateur à poussière. Malgré la présence d’un gros filtre juste en dessous de ses ventilateurs, quelques heures d’utilisation de la machine ont suffi à accumuler pas mal de poussière… Je vous recommande donc de ne pas poser le Nightblade 3 directement sur le sol.

Dans tous les cas, tous les composants sont très facilement accessibles et l’upgrade de ceux-ci sera très aisé. C’est vraiment appréciable qu’un constructeur tel que MSI permette ce genre de choses. On a vu tellement de PC prémontés absolument impossibles à upgrader facilement…

Le point sur les performances

Attaquons maintenant les tests de performance du MSI Nightblade 3. Comme d’habitude, nous avons réalisé quelques benchmarks et effectué des comparaisons par rapport à la configuration de référence à base d’i5-4670k et GTX970. L’objectif est une nouvelle fois de fournir une comparaison assez objective pour avoir une idée globale des performances de la machine. Nous n’avons pas poussés les tests outre mesure, d’autres sites le font mieux que nous.

CPU

Cet i7-7700 ne fait de pas de miracles. Il s’agit d’un processeur de la dernière génération sortie chez Intel (Kaby Lake). Pas de version K, il n’est donc pas overclockable en sortie d’usine et ses performances globales sont très proches (légèrement supérieures) aux processeurs équivalents de la génération Sky Lake. Cela se fait ressentir sur les benchmarks puisque cet i7-7700 est moins performant que l’i7-6700k qui équipait le Aegis X (overclocké d’usine).

Pas de crainte à avoir cependant, le processeur répondra présent pour tous vos travaux les plus lourds et reste très largement suffisant pour n’importe quel joueur, gourmand ou pas.

GPU

La 1070 intégrée a déjà été testée, testée et retestée par tout le monde. Pas de surprises ici non plus puisque les résultats de nos benchmarks correspondent bien à ce qu’on est en droit d’attendre du telle carte. Les performances ne sont bien entendu par aussi bons que sur la 1080 intégrée dans le Aegis X, mais vous serez tranquilles pour jouer sans concessions aux jeux les plus récents en Full HD. Malgré l’appellation VR de la carte et du PC, on aurait plutôt tendance à choisir une machine montée avec une 1080 pour ce type d’usage. Sinon oui, on réfléchit toujours à un vrai protocole de test pour les jeux, mais c’est encore une fois très compliqué à mettre en place.

Le reste

Le SSD Intel de 250Go installé dans la machine propose des débits plutôt intéressants, pas de surprises non plus sur ce point. La connectivité Wi-Fi est également très bonne puisque j’arrive à saturer mon lien fibre à 300Mb/s. Pour profiter pleinement de ces débits, il faudra que votre émetteur suive également. N’espérez donc pas obtenir ces résultats avec une Livebox par exemple. Dans mon cas, le PC était connecté au Netgear Orbi.


Pour conclure

Ce MSI Nightblade 3 est pour moi un PC relativement intéressant. N’étant pour le moment pas disponible en France, nous n’avons aucune idée de son tarif, mais compte tenu des prix pratiqués par la marche, il ne devrait pas dépasser les 2000€. Pour ce tarif théorique, le MSI Nightblade propose une expérience simple et fonctionnelle avec des performances au rendez-vous. MSI a fait les choses simplement, mais bien avec cette machine.

On regrettera peut-être la ventilation/aération du boitier qui n’est pas optimale, mais cela reste inhérent à la compacité du PC. Les performances brutes sont là, sur tous les points. Reste à voir si les composants tiendront dans le temps du fait une nouvelle fois de la taille du boitier et du nid à poussière qu’il a tendance à être. Dans tous les cas, nous recommandons cette machine pour les joueurs ne voulant pas se prendre la tête, qui jouent sur des résolutions pas trop élevées et qui souhaitent pouvoir transporter leur machine facilement.

Nous avons une nouvelle fois essayé de créer une configuration similaire à l’aide du configomatic de Topachat et on arrive à un prix d’environ 1800€ en prenant des composants identiques. On n’a pas la même compacité, mais les performances seront similaires. On peut donc tabler sur un prix théorique de 2000€ comme nous le disions en début de cette conclusion.

 

MSI Nightblade 3 - Comparatif

MSI Nightblade 3 - Composants

Related posts

Test : MSI GT72VR Dragon Edition, en rouge et noir

Edouard Patout

Test : SteelSeries DeX et Rival 300

Edouard Patout

Devolo Home Control : fuite d’eau et télécommande

Edouard Patout

Leave a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More