Tests

Test du Honor 4X

Header Honor 4X

Lancé au printemps 2015,  le Honor 4X est un smartphone de milieu de gamme qui compte bien aller grappiller quelques parts de marché au classique Moto G et autre téléphone dans cette gamme de prix. Proposant des prestations plus que correctes, le 4X a-t-il les atouts nécessaires pour faire concurrence aux ténors du secteur ?

Le 4X est un téléphone de 5,5″ 720p proposant des prestations correctes avec un SoC Kirin 620 permettant d’alimenter Android 4.4.2 avec la surcouche EMUI. En outre, le téléphone dispose de 2 slots micro-SIM, de 8Go de stockage ainsi que d’un port Micro-SD pour pouvoir étendre la mémoire à souhaite.

Design et ergonomie

Ce Honor 4X propose un design que je qualifierais de passe-partout. Il reste néanmoins agréable à l’oeil et bien que les matériaux utilisés ne soient pas des plus nobles, la qualité de fabrication est plutôt correct.

Honor 4X FrontLa face avant du téléphone (toute noire) propose donc des boutons capacitifs en bas qui ne sont malheureusement pas rétro-éclairés. Pas pratique la nuit… On retrouve sur la tranche droite les contrôles du volume ainsi que le bouton power. À noter qu’il est possible de sortir le téléphone de veille grâce à 2 taps sur l’écran.

Honor 4X vs OnePlus OneLe jack 3,5 trouve sa place sur la tranche supérieure, à l’exact opposé du port micro-USB. On retrouve également le haut-parleur sur la tranche inférieur ainsi que le micro. Il est à noter qu’un second micro est présent sur la tranche supérieure.

Honor 4X BackLe capteur photo – accompagné de son flash – trouve sa place tout à fait à gauche de la face arrière. On appréciera d’ailleurs le revêtement de la coque, qui, bien que faite de plastique donne une impression relativement premium.

Interface et performance

Le Honor 4X est animé par Android en version 4.4.2 et devrait être mis à jour vers Lollipop d’ici quelques semaines. On retrouve comme sur tous les téléphones Huawei/Honor, la surcouche EMUI en version 3.0.

Honor 4X Interface

Comme la plupart des surcouches des constructeurs Chinois, on retrouve un design épuré et très proche de l’interface d’iOS. Personnellement j’ai été très agréablement surpris par cette surcouche. J’ai tendance à préférer un Android stock plutôt qu’une surcouche mais je dois bien avouer qu’EMUI m’a vraiment séduit !

On retrouve toutes les fonctionnalités d’un Android classique ainsi que de nombreuses petites choses apportées par le constructeur. J’aime particulièrement la présentation en « timeline » du volet de notifications ou des messages. J’aime aussi le lockscreen, dont le fond d’écran change régulièrement.

Le 4X est propulsé par un SoC Kirin 620, épaulé par 2 Go de mémoire vive. Cela permet au téléphone d’être relativement fluide au niveau de l’interface même si je trouve mon One Plus One plus réactif.

Honor 4X Interface

La puce graphique Mali 450 se débrouille plutôt bien dans les jeux mais ne vous attendez pas à des performances exceptionnelles, il faudra faire quelques concessions au niveau des détails graphiques.

Niveau autonomie, le téléphone est équipé d’une batterie de 3000mAh qui permet de tenir une journée sans trop de soucis. J’ai utilisation plutôt poussée de mon téléphone et là où mon One Plus One arrivait à 50% en fin de journée,  le 4X fait tout aussi bien.

Écran, audio, photo

Le Honor 4X est doté d’un écran de 5,5″ (exactement comme le One Plus One) en 720p. Il se révèle plutôt bon dans la pratique et je n’ai vraiment rien à redire. J’aurais bien entendu préféré un écran Full HD, mais avec un prix de 200€ le résultat est plus qu’honorable. Les couleurs sont juste, la luminosité est correcte et les angles de vision assez larges. De plus, diverses améliorations logicielles permettent d’obtenir une lisibilité correcte même en plein soleil en jouant sur le contraste et la saturation.

Honor 4X Ecran

En ce qui concerne les sorties audio, elles font le boulot. La sortie casque délivre un son relativement puissant et plutôt bien défini. Les basses sont biens présentes et l’écoute est à peu près aussi bonne que su mon One Plus One. On notera simplement un léger étouffement du son. Le haut parleur est quant à lui suffisamment puissant pour vous réveiller le matin mais la distorsion se fait rapidement sentir.

Attaquons maintenant la partie photo de ce Honor 4X. L’appareil est doté d’un capteur de 13 Mpx qui délivre des clichés de qualité très honorable ! En effet, lorsque la luminosité est bonne les clichés sont nettes et bien détaillés. On notera cependant une légère tendance à perdre en détail sur les bords des photos (visible sur la photo de la pièce). J’ai été vraiment très surpris par la qualité des clichés et la possibilité de réaliser des gros plans avec une mise au point efficace.

Hisilicon BalongHisilicon BalongHisilicon BalongHisilicon Balong

Le Honor 4X propose également un mode de pris de vue rapide qui permet – téléphone verrouillé – de prendre une photo en appuyant deux fois sur le bouton de volume bas. L’appareil est ainsi capable de capturer le cliché en moins d’une seconde et demi ce qui se révèle très pratique lorsque l’on souhaite capturer un instant furtif. On regrettera par contre la grosse perte en détail dès que la luminosité chute.

Le capteur nous permet de réaliser des vidéos en Full HD sans trop de soucis et l’auto-focus se révèle efficace. Rien à redire non plus sur la caméra en façade qui suffira amplement pour vos selfies.

Conclusion

Que dire de ce Honor 4X ? En quelques mots : c’est un très bon téléphone de milieu de gamme. Pour un prix de 200€, vous aurez droit à un téléphone qui se débrouille bien dans la plupart des domaines. Nous n’avons bien entendu pas droit à des prestations exceptionnelles et il faudra donc faire des concessions mais ce qu’il fait, il le fait bien. Je n’ai vraiment eu aucun problème à l’utiliser au quotidien et venant d’un One Plus One parfaitement optimisé, je peux vous dire que le challenge n’était pas aisé.

Quoi qu’il en soit, si vous êtes à la recherche d’un smartphone Android pour une somme d’environ 200€, je vous recommande chaudement ce Honor 4X. J’aurais même tendance à le préférer à un Moto G 2015.

Related posts

Test du clavier Logitech Keys-To-Go

Julien Doclot

Test : MSI GT62VR, 15 pouces de puissance

Edouard Patout

Test de l’enceinte nomade Divacore Ktulu II+

Julien Doclot

Leave a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More