Après le très convaincant BlackWidow Chroma V2, nous retrouvons la marque américaine avec le test complet du clavier gamer Razer Ornata Chroma. Un clavier méca-membrane qui promet une expérience qui pioche dans le meilleur des deux mondes.

Design et ergonomie générale

On reprend presque les mêmes et on recommence. Doté d’un design assez simple, mais à la fois très réussi, le Razer Ornata reste dans la lignée des autres claviers de la marque. On retrouve donc un châssis fait de plastique dur plutôt résistant. Le revêtement légèrement granuleux permettant d’éviter les éventuelles traces de doigts. Comme avec le BlackWidow, un repose-poignet magnétique est fourni dans la boite afin de soulager vos mimines lors des longues sessions de jeu.

Full - Razer Ornata Chroma

Pas de chichi cependant en ce qui concerne le reste du clavier. On ne retrouve pas de hub USB ni de prises jack pour connecter écouteurs et micro. De ce fait – et à la différence – du BlackWidow, le câble USB tressé reste d’un diamètre raisonnable. La seule « excentricité » se trouvant sous le clavier avec un passage de câble permettant de choisir la position du câble (centre, gauche ou droite) et permettant d’adapter le clavier à votre setup.

RGB - Razer Ornata Chroma

Le Razer Ornata ne propose aucune touche de macro, mais chacune de ses touches est paramétrable à souhait via Synapse et il est là aussi possible d’enregistrer des macros à la volée, sans passer par le pilote. De même, les touches multimédias sont intégrées aux touches de fonction et pourront être activées à l’aide du bouton fn. Pas la solution la plus pratique, mais cela évite d’avoir des touches dédiées qui ne seront finalement pas utilisées très souvent.

Side - Razer Ornata Chroma

Les touches sont bien entendu rétroéclairées avec des LEDs RGB (une LED par touche) et l’ensemble est personnalisable via Synapse. Un revêtement réfléchissant du plus bel effet tapisse le fond du clavier pour accentuer cet effet.

Le clavier est globalement bien conçu et parait solide. Son design d’un seul bloc entièrement noir le rend plutôt joli et permet de l’intégrer facilement dans la plupart des setup. Il reste d’ailleurs plutôt sobre et pas trop tape-à-l’oeil. Personnellement c’est quelque chose que je recherche quand il s’agit de choisir un clavier.

Frappe

Le Razer Ornata est donc équipé de touches méca-membranes. Dans la pratique, il s’agit de touches à membres sur lesquelles le constructeur a greffé des switches mécaniques bruyants. C’est donc bien la membrane qui active l’action, la partie mécanique apportant simplement un peu plus de résistance et le bruit typique des claviers mécaniques.

On obtient donc une frappe avec la souplesse de la membrane et une réactivité accrue par la présence des switches mécaniques. Le bruit reste quant à lui maitrisé et on est sur un volume bien moins important et moins dérangeant qu’avec les switches présents sur le BlackWidow testé récemment.

Reste que la frappe se révèle plutôt agréable. On n’est clairement pas face à une révolution dans le domaine, mais le Ornata prend aisément sa place entre un bon clavier à membrane et un bon clavier mécanique. Est-ce que cela a un réel intérêt ? C’est là toute la question. On se retrouve avec un hybride un peu bâtard qui ne convaincra certainement pas tout le monde.

Touches - Razer Ornata Chroma

Le retour tactile apporté par la partie mécanique, couplé au touché agréable du revêtement et à la faible épaisseur des touches font tout de même de ce clavier un très bon allier pour les joueurs. On ne le recommande par contre pas pour des personnes amenées à rédiger beaucoup (comme nous…) car malgré un petit temps d’adaptation, les claviers mécaniques restent bien supérieurs pour la rédaction.

Le pilote Razer Synapse

Le Razer Ornata Chroma est lui aussi géré par le pilote et logiciel Synapse de la marque. Celui-ci n’ayant pas évolué depuis notre dernier test d’un produit Razer, nous vous invitons à consulter notre test du Black Widow Chroma V2.

Lire le test du Black Widow Chroma V2

Pour conclure

Razer propose donc une alternative intéressante aux claviers à membranes. La sensation de frappe à mi-chemin avec les switches mécaniques peut être une bonne alternative pour les personnes n’ayant pas encore sauté le pas et utilisant toujours un clavier à membrane.

Globalement bien conçu et proposant un design passe-partout, le Ornata conviendra à la plupart des joueurs peu exigeants sur le plan des fonctionnalités avancées. Malgré la possibilité de configurer chacune des touches, l’absence de touches de macro dédiées sera un frein pour les mordus de MMORPG.

Proposé pour une centaine d’euros à l’heure où nous écrivons ces lignes, le Razer Ornata trouve très bien sa place entre les claviers mécaniques au tarif prohibitif et les meilleurs claviers à membranes du marché. Nous le recommandons donc aux joueurs trop attachés aux claviers à membranes qui souhaitent découvrir le plaisir du mécanique.

Full 2 - Razer Ornata Chroma

Razer Ornata Chroma

EUR 100,11
Razer Ornata Chroma
77.5

Ergonomie et design

9/10

    Frappe

    7/10

      Fonctionnalités

      7/10

        Prix

        8/10

          On aime...

          • Le design simple et efficace
          • Le repose poignet

          On aime moins...

          • Jon Snow
          • L'absence de touches de macro/médias
          REVIEW OVERVIEW
          Note globale
          77 %
          Partager
          Technicien réseau pour le Groupe La Poste, je suis passionné par les technologies de l'information. J'aime partager mes connaissances et découvertes sur la toile ainsi que rédiger des tests de produits high tech.N'hésitez pas à me suivre sur les réseaux sociaux.

          Poster un Commentaire

          Soyez le premier à commenter !

          Me notifier des
          avatar
          wpDiscuz