Tests

Test : casque SteelSeries Arctis 7

Header 2 - SteelSeries Arctis 7

Nous commençons notre tour d’horizon des nouveaux produits du constructeur danois avec le test du casque SteelSeries Arctis 7. Un casque gamer sans-fil qui représente le haut de gamme de la série Arctis avec un design singulier et des fonctionnalités qui devraient satisfaire le plus grand nombre.

En attendant l’arrivée de la Rival 310 et du clavier Apex M750, attardons-nous pour l’instant sur le casque Arctis 7 dans sa version noire. SteelSeries présente d’ailleurs de modèle comme étant le meilleur casque audio du marché. Voyons ensemble s’il remplit tous les critères vantés par la marque.

Conception et confort

Le design du SteelSeries Arctis 7 est très similaire (pour ne pas dire identique) à celui des autres casques de la gamme. On retrouve donc une apparence moderne et passe-partout qui permettra au casque d’être utilisé dans toutes les situations. Pas d’excentricités ici puisqu’il n’intègre pas de LED RGB comme son petit frère le Arctis 5.

SteelSeries Arctis 7

Différents boutons prennent place sur les oreillettes afin de contrôler très simplement le casque. On retrouve donc sur l’oreillette droite le bouton d’allumage (qui sert également de témoin de mise sous tension) ainsi qu’une molette permettant de régler le gain entre votre jeu et votre chat vocal, très pratique.

Boutons - SteelSeries Arctis 7

Le micro rétractable et similaire à ceux qu’on a déjà pu voir chez SteelSeries prend place dans l’oreillette gauche avec ici aussi une molette de réglage du volume principal. On regrette d’ailleurs la sensibilité un peu trop grande de celle-ci. Vous trouverez également un bouton pour couper le micro. Micro qui s’allumera d’ailleurs en rouge lorsqu’il est coupé.

Micro 1 - SteelSeries Arctis 7

On ne change pas une recette qui marche et ça, SteelSeries l’a bien compris. Le Arctis 7 reprend donc le design suspendu si cher à la marque et dispose donc d’un arceau métallique pour soutenir les deux pavillons. Un bandeau en tissu élastique passe ensuite autour de l’arceau et vient donc prendre appui sur votre crâne. Cela permet au casque de se faire rapidement oublier et apporte un confort exemplaire.

Arceau - SteelSeries Arctis 7

Confort exemplaire pour peu que vous n’ayez pas une grosse tête. Je fais toujours la même critique depuis mon tout premier test de casque SteelSeries : leur système suspendu ne s’adapte parfaitement qu’aux petite et moyenne têtes. C’est bien dommage, car cela gâche le confort sur la durée pour des gens comme moi. Au-delà de cet aspect pratique, les pavillons tombent plutôt bien sur les oreilles sans pour autant être énormes. Les grandes oreilles pourraient être dérangées sur de longues sessions de jeu.

Connectique et paramétrage

Le casque est fourni avec un petit dongle qui permet de gérer la connectivité sans-fil avec le PC ou votre console. Ce dongle est muni de deux prises jack sur lesquels il est possible de connecter des enceintes ou un téléphone en entrée par exemple. Une fois connecté, le casque est détecté automatiquement dans les périphériques audio et peut ensuite être paramétré à l’aide du SteelSeries Engine.

Dongle - SteelSeries Arctis 7

Nous avons mis à l’épreuve la connectivité sans-fil du casque et celle-ci n’a pas failli. La portée semble assez similaire à ce que pouvait proposer le Siberia 800. Ainsi, pas de décrochage si vous restez dans un périmètre d’environ 10 mètres. Niveau autonomie, SteelSeries annonce 24h complètes. Nous pouvons confirmer que cette valeur est respectée.

L’Arctis 7 n’étant pas doté de LED RGB, le SteelSeries Engine a pour seule et unique fonction la gestion des paramètres audio. On retrouve des options similaires à ce qu’on a déjà pu voir chez SteelSeries. Il est ainsi possible d’activer ou désactiver la spatialisation DTS avec différents préréglages. Un égaliseur à 6 bandes est également de la partie avec là aussi des préréglages. Enfin, vous pouvez activer la compression de plage dynamique pour égaliser les différents sons, on ne vous conseille pas de l’activer. Des réglages sont également présents pour le microphone intégré.

Engine - SteelSeries Arctis 7

Trois connecteurs prennent place sur directement sur le casque : un micro-USB pour recharger la batterie, un connecteur propriétaire pour connecter les câbles USB et jack et un mini jack pour chainer le casque avec celui de vos amis. Choix étonnant d’ailleurs puisqu’il n’est pas possible d’utiliser l’entrée/sortie jack pour simplement raccorder un smartphone ou toute autre source. Il faudra obligatoirement passer par le connecteur propriétaire.

Connectique Casque - SteelSeries Arctis 7

Grâce aux différents câbles présents dans le packaging du casque, vous pourrez l’utiliser avec à peu près n’importe quel appareil. On n’est tout de même pas au niveau du Siberia 800, mais à part l’optique, il ne manque pas grand-chose à ce casque à part le Bluetooth.

Qualité audio

La qualité audio globale du Arctis 7 est plutôt bonne avec une stéréophonie plutôt correcte. Rien d’exceptionnel cependant et les réglages par défaut ne le mettent pas vraiment en valeur. Les basses un peu trop présentes devront être réduites via l’égaliseur pour vraiment obtenir quelque chose de correct. Les aigus sont par contre un peu à la peine avec un rendu assez criard et métallique. On vous conseillera dans tous les cas de vous faire votre propre profil en jouant avec les réglages de l’égaliseur.

Musique - SteelSeries Arctis 7

Le mode surround n’est par contre pas particulièrement flamboyant. Nous avions été très séduits par les performances du Siberia 800 dans ce domaine, mais ici, la fonction est moins bien maitrisée et le discernement avant/arrière se fait beaucoup moins aisément. Nous avons testé le casque en situation réelle dans PUBG et nous avons préféré revenir à un mode stéréo pure qui se retrouve plus efficace et agréable. Côté isolation passive on reste également assez déçu puisqu’elle n’est vraiment pas efficace et n’atténue à notre sens pas assez les bruits extérieurs.

Micro 2 - SteelSeries Arctis 7

Le micro intégré n’est pas en reste et permettra de communiquer sans faille avec votre camarade de jeu. L’élimination des bruits ambiants est plutôt efficace et comme toujours avec ce type de micro, nous ne pouvons que vous recommander de ne pas placer celui-ci trop près de votre bouche afin d’éviter de vous faire haïr sur Discord parce que vous soufflez dessus.

Pour conclure

Le casque SteelSeries Arctis 7 propose une expérience globalement bonne avec une partie audio satisfaisante et une connectivité sans-fil efficace et endurante. Le large éventail de connexion en fait un casque très polyvalent qui saura vous accompagner à peu près partout.

Très confortable (pour peu que vous n’ayez pas une grosse tête), il se fait vite oublier et ne devrait pas vous poser de problème durant vos longues sessions de jeu. Les différents boutons présents directement sur les oreillettes permettent d’ailleurs d’améliorer l’expérience utilisateur.

On regrette par contre son prix légèrement élevé, mais il est clairement difficile de trouver mieux à l’heure actuelle pour ce type de prestation. Le pari semble donc respecté pour SteelSeries avec cet Arctis 7 qui est, dans sa catégorie, l’un des meilleurs produits du marché.

Related posts

Test de la Netatmo Welcome – Une caméra à reconnaissance faciale

Julien Doclot

Beddit 3 Sleep Tracker pour analyser son sommeil

thibaudd

Test : souris SteelSeries Rival 500

Edouard Patout

Leave a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More