Si vous souhaitez être à l’aise durant vos longues sessions de jeu, vous vous devez de posséder un matériel de qualité. Aujourd’hui je vous propose un petit retour d’utilisation dédié au clavier gaming SteelSeries Apex M800 que j’ai acheté il y a maintenant une semaine.

Cet article sera bien entendu purement subjectif et ne reflétera que mon avis personnel.

Je suis un fervent utilisateur de la marque SteelSeries pour ce qui est de mes équipements de jeu. Je possède depuis plusieurs mois maintenant un clavier Apex ainsi qu’une souris Rival et suis vraiment satisfait par les prestations de ces derniers. Néanmoins, j’avais envie de me faire plaisir et de franchir le pas du clavier mécanique.

Je n’ai donc pas hésité une seconde lorsque j’ai vu que SteelSeries avait décliné l’Apex en version mécanique tout en lui apportant quelques modifications appréciables. C’est donc l’occasion pour moi de vous dire ce que je pense de la bête. Je passerai sur le déballage et le contenu de la boite puisqu’elle ne contient que le clavier (et quelques stickers).

Design et ergonomie

L’Apex M800 reprend les mêmes codes de design que son grand frère à quelques exceptions près. On retrouve toujours des touches low-profile, un hub USB, cette immmmmmmmmmense barre espace ainsi que les bandes de LEDs sur les tranches du clavier. La principale différence réside dans la perte de nombreuses touches de macros ainsi que dans l’absence de repose-poignet. Tout cela permet au clavier de rester relativement compact par rapport à son prédécesseur.

SteelSeries Apex M800
À noter la présence sous le clavier d’un guide câble qui vous permettra de faire passer le câble de votre casque USB ou de votre manette connectée au HUB du clavier.

Frappe

Qu’on se le dise vite, ce clavier n’est clairement pas fait pour les dactylos. En effet, SteelSeries a utilisé ici des switches maison. Il s’agit de switches linéaires qui s’active très rapidement, d’où l’appellation de « Clavier le plus rapide du monde ». Alors effectivement, les touches s’activent très rapidement et c’est bien là le problème lors de longues séances de rédaction (comme cet article) puisqu’un petit effleurement d’une touche adjacente à celle voulue risque de l’activer. Concrètement on se retrouve à taper des caractères non désirés beaucoup plus fréquemment que sur un clavier à membrane.

SteelSeries Apex M800 SwitchesAvec l’habitude, il est facile de s’adapter mais je dois avouer que pour le moment je tape toujours plus vite sur un clavier à membranes qu’avec cet Apex M800. Cela viendra avec le temps.

Autre point concernant la frappe : le bruit. Les switches proposés par SteelSeries sont non-clicky. À la différence de certains MX, ceux-ci ne produisent pas de son à l’activation ce qui rend le clavier relativement silencieux pour un mécanique.

Confort en jeu

C’est bien-entendu en jeu que le clavier délivre tout son potentiel ! Je l’ai pour le moment principalement testé sur Counter-Strike : Global Offensive et je dois dire que c’est le jour et la nuit comparé à mon précédent clavier à membrane. Les touches sont ultra-réactives, pas besoin de les enfoncer au maximum pour que l’action soit prise en compte, c’est un réel bonheur !

SteelSeries Apex M800Clairement, après mon passage au 144Hz, le clavier mécanique est vraiment un pas que je vous recommande de franchir si vous souhaitez profiter à fond de vos jeu.

Logiciel et options

Pour libérer le potentiel du clavier, il faut bien entendu installer le SteelSeries Engine qui vous permet de gérer tous les aspects de votre clavier. Vous pouvez ainsi créer diverses macros et profils. Je ne m’attarderai pas sur ces fonctionnalités dans la mesure où elles sont plutôt similaires à ce que peut proposer la concurrence.

Le SteelSeries Engine vous permet aussi et surtout de gérer entièrement le rétroéclairage de vos clavier. À la différence du Apex, le M800 vous permet de gérer le rétro-éclairage de chaque touche indépendamment ! La LED  RGB est intégrée directement dans le switch et le rendu est franchement magnifique.

SteelSeries Apex M800 EnginePar défaut le clavier propose un dégradé allant du jaune au orange mais vous pouvez utiliser différents pré-réglage de couleur ou créer le votre. De plus, un mode veille est proposé lorsque le clavier n’est pas utilisé pendant une certaine durée.

GameSense

J’ai abordé les LEDs et leur customisation, parlons maintenant des possibilités offertes par ces dernières en jeu. En effet, avec GameSense vous pouvez utiliser votre clavier pour vous remonter des informations in-game. Par exemple sur CS:GO il est possible de définir des zones ou « barres de touches » afin qu’elles vous fournissent l’état de votre santé, de votre bouclier ou encore le nombre de munitions présentes dans votre chargeur.

Très clairement, cela ne sert pas à grand chose mais montre toute l’étendue des possibilités de ce clavier. Pour le moment GameSense n’est disponible qu’avec CS:GO, DOTA 2 et Minecraft mais une API est disponible sur le site de SteelSeries pour que les développeurs puissent créer de nouvelles compatibilités.

Conclusion

Le SteelSeries Apex est clairement le meilleur clavier avec lequel j’ai pu jouer jusqu’à présent. Réactif au possible, personnalisable à souhait, il saura combler n’importe quel joueur. Le nombre limité de touches de macros, l’absence de repose-poignet et le prix peuvent par contre être de vrais freins à l’achat. C’est clairement un investissement non-négligeable mais je peux vous assurer que vous ne le regretterez pas.

SteelSeries Apex M800

EUR 128,06
8.4

Ergonomie et design

9.0/10

Frappe

7.0/10

Confort en jeu

10.0/10

Options

9.0/10

Prix

7.0/10

On aime...

  • Rapidité
  • Customisation
  • Qualité et design
  • Hub USB

On aime moins...

  • Pas fait pour la rédaction
  • Peu de touches de macro
  • Prix €€€
Technicien réseau pour le Groupe La Poste, je suis passionné par les technologies de l'information. J'aime partager mes connaissances et découvertes sur la toile ainsi que rédiger des tests de produits high tech.

6 Commentaires

  1. Super clavier….sauf qu’après deux mois a jouer a osu deux touchent se sont cassées (support blanc dessous) et la touche s qui ecrit deux s parfois. Fiabilié= 0 dans le cons.Plusieurs personnes se plaignent aussi sur des sites anglophones

  2. Et quant au bruit ? Il fait beaucoup de bruit, comme c’est un clavier mécanique ?
    Je suis tenté car en plus sur Amazon on le trouve à 140 €, mais comme je joue dans la pièce où ma femme dort, je me vois mal avec un clavier trop bruyant quand j’écris des messages dans les jeux…

    • Question épineuse.
      Alors, c’est un clavier mécanique donc de base il fait plus de bruit qu’un clavier à membrane. Par contre, celui-ci n’est pas « clicky », c’est à dire que les switch n’émettent pas de « clic » lors de l’appui.
      Le seul bruit est celui de fin de course lorsque la touche frappe la fin de course du switch.

      Donc le bruit reste vraiment très contenu pour un clavier mécanique.

      • J’avais lu aussi qu’avec de l’habitude on appuie à peine sur les touches donc ça ne fait pas trop de bruit.
        Mais aussi qu’il est si sensible qu’on a tendance à écrire des caractères non sollicités 🙂

Laisser une réponse:

Merci d'écrire votre commentaire!
Merci d'entrer votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.