Audio Objet Connecté Tests

Moshi Mythro C

Moshi Mythro C : test complet

Alors que la mode est à l’abandon de la prise jack sur les smartphones et plus globalement sur la plupart des appareils multimédias, certains constructeurs cherchent à tirer leur épingle du jeu. C’est donc tout logiquement que Moshi propose une solution à cet abandon avec les écouteurs Moshi Mythro C, une paire au design soigné qui vient se connecter en USB-C à nos appareils.

Moshi, l’accessoiriste haut de gamme nous propose donc aujourd’hui de tester cette toute nouvelle paire d’écouteurs avec un connecteur USB Type-C. Un produit qui pourra plaire aux utilisateurs encore trop attachés à leurs écouteurs filaires et ne souhaitant pas passer au sans-fil.

Design

Sur le plan du design, on reconnaît rapidement la patte de la marque puisque ces écouteurs Moshi Mythro C propose une construction soignée. Nous testons ici la version « sobrement » nommée Gunmetal Gray qui arbore un câble entièrement noir et des écouteurs en aluminium brossé très réussi visuellement. L’ensemble respire clairement la qualité et donc un aspect clairement haut de gamme à ces écouteurs intra-auriculaires.

Moshi Mythro C : écouteurs au design soigné

Si on aurait préféré la présence d’un câble plat pour éviter de devoir démêler l’ensemble avant chaque utilisation, il faut reconnaître que celui qui porte ces Mythro C semble d’excellente qualité. Plutôt épais, il ne devrait pas poser de problème, même s’il est un peu torturé par les utilisations quotidiennes. Sa longueur n’est quant à elle ni trop courte ni trop importante et permettra de glisser sans mal son smarpthone dans sa poche de jean.

Moshi Mythro C : télécommande intégrée

Enfin, il est à noter la présence d’une imposante télécommande sur le câble. Si celle-ci permet du coup logiquement de gérer le volume et le changement de titre, elle pourra également être utilisée pour activer l’Assistant Google en un clic. De plus, elle abrite le DAC de ces écouteurs proposant ainsi un son sur 24 bits et jusqu’à 96 KHz.

Ergonomie au quotidien

Au quotidien, les écouteurs Moshi Mythro C sont globalement agréables à utiliser et se rapprochent de ce qui se fait de mieux sur le marché des écouteurs intra « basiques ». Les 3 tailles d’embouts fournis permettront d’adapter l’ensemble à toutes les morphologies, même si ceux-ci sont un peu difficiles à retirer des écouteurs.

Moshi Mythro C

Une fois en place, les oreillettes ne bougent pas du tout dans l’oreille et pourront donc vous accompagner pendant de longues sessions. L’isolation phonique est elle aussi très intéressante. On n’est logiquement pas au niveau d’une isolation active mais les embouts font clairement leur travail pour bloquer les ondes sonores et ainsi assurer une écoute confortable.

Moshi Mythro C Spotify

Comme souvent avec ce type d’écouteur, le câble à tendance à beaucoup transmettre les bruits de frottements jusqu’à l’oreille. Ainsi, si celui-ci vient à glisser le long d’une fermeture éclair ou tout autre partie d’un vêtement, le son se fera entendre jusque dans les écouteurs. Enfin, on aurait préféré que la télécommande soit un peu moins imposante. Si celle-ci n’entraîne pas la chute des écouteurs, il faut reconnaitre qu’elle ajoute un point non négligeable à l’ensemble.

Qualité audio

On attend avant tout d’une paire d’écouteurs qu’elle délivre un son correct. Si on est maintenant habitués aux écouteurs jack qui sont globalement tous de bonne facture, on ne s’avait pas pas trop à quoi s’attendre ici. Autant vous le dire directement, ces écouteurs Moshi Mythro C sont globalement très convaincants.

Moshi Mythro C : écouteurs USB C

Le son est juste et bien défini et ils mettent clairement en avant des enregistrements de bonne qualité en FLAC notamment. On peut ici remercier le DAC intégré qui, s’il n’est pas non plus exceptionnel, permet de donner un peu de contenance à nos morceaux favoris. En somme, la qualité audio est au rendez-vous.

On émet par contre un léger bémol au niveau du niveau maximum du son. Testés sur un OnePlus 5T, les Mythro C se révèlent bien moins puissants que les OnePlus Bullet connectés en jack. Impossible cependant de dire si ce problème de volume maximum vient des écouteurs ou du smartphone.

Related posts

Ultimate Ears (UE) Wonderboom le test

thibaudd

Test du clavier Gamdias Hermes P3 RGB

Edouard Patout

Acer Swift 7

Edouard Patout

Leave a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More