Depuis ce 22 janvier 2017, les premières releases nightly de LineageOS sont disponibles au téléchargement

Un peu d’histoire…

En 2008 sort le HTC Dream, premier téléphone équipé d’Android (1.5 « Cupcake ») et qui pour l’époque présentait des caractéristiques tout à fait intéressantes : un écran de 3.2 pouces d’une résolution de 320*480 , un appareil photo de 3.15 mégapixels, Wi-Fi, Bluetooth et GPS.

Le système Android, basé sur Linux permet une grande souplesse logicielle et il ne fut pas longtemps pour que des bidouilleurs s’attellent à modifier de fond en comble l’appareil. Parmi eux, un certain Steve Kondik  – plus connu sous le pseudo de Cyanogen – propose une version très convaincante et autour de laquelle se met à graviter une communauté baptisée CyanogenMOD.

LineageOS - OnePlus One
Remember ?

Il s’en suivit des versions compatibles avec un nombre impressionnant de smartphones et tablettes et dont la dernière version fut la 13, basée sur Android 6.0 « Marshmallow ».

Mais depuis 2013, et la création de Cyanogen Inc, des soucis de management et des déboires liés à – entre autres – des utilisations frauduleuses de travaux d’employés, l’entreprise perdit peu à peu de sa superbe et le 26 décembre 2016 fut annoncé la fin du développement de la rom Cyanogen.

Le retour du jedi, un dimanche

Depuis le dimanche 22 janvier 2017, il est donc possible d’installer sur son téléphone une rom du nom de LineageOS. Derrière ce nom se cache en fait la succession de Cyanogenmod, qui reprend son mode de développement et de distribution initial, à savoir un développement par une communauté indépendante et une release par semaine.

La rom reprend les fonctionnalités qui avaient fait le succès de son ancêtre : la possibilité d’installer des thèmes, une amélioration de l’autonomie, des performances, une personnalisation poussée, et bien d’autres

LineageOS - Signification

Cette nouvelle rom fraîchement sortie est d’ores et déjà compatible avec plus de 80 appareils, on remarque d’ailleurs la présence de l’increvable Samsung Galaxy S II ou encore du Nexus 4, qui bénéficient grâce à cette initiative de la dernière version d’Android. Les téléchargements sont disponibles à cette adresse.

Il y’a fort à parier que, malgré la réticence des constructeurs et des opérateurs, les rom alternatives aient encore de beaux jours devant elles vu la foultitude de fonctionnalités qu’elles apportent, et LineageOS semble prendre la voie de cet avenir. Affaire à suivre donc…

Partager
Spécialiste en électronique automobile le jour, et geek la nuit, je suis très friand de nouvelles technologies et je ferais de mon mieux pour vous transmettre ma passion. J'aime la vie, je chante la vie et je danse la vie !

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz