Dans ce tutoriel, nous allons passer en revue l’installation du serveur de messagerie Exchange 2016 sur Windows Serveur 2016.

Prérequis pour l’installation d’ Exchange 2016

CPU 2 Socket (8 recommandés)
RAM 8Go minimum
Disque 30Go minimum

Attention, pour pouvoir installer Exchange 2016 sur Windows Serveur 2016, il nous faut télécharger la Cumulative Update 3. Les versions antérieures ne fonctionneront pas.

Avant de nous lancer dans l’installation à proprement parler d’Exchange, nous avons quelques manipulations à faire. Il nous faudra installer quelques prérequis sur notre serveur ainsi. Nous devrons aussi préparer notre Active Directory à recevoir Exchange.

La première chose à faire est de télécharger et d’installer « Unified Communications Managed API 4.0 Runtime« sur notre serveur Exchange.

Ensuite, il nous faut installer les « Features » nécessaire à l’installation d’Exchange 2016. Attention, ces features sont à installer sur Windows Serveur 2016. Pour les versions antérieures, les commandes peuvent varier. Pour les installer, lancez Windows Powershell et entrez la commande suivante :

Préparation de l’Active Directory

Nous allons maintenant nous rendre sur notre serveur Active Directory pour le préparer à recevoir notre serveur Exchange. Il faudra monter le fichier ISO précédemment téléchargé. Une fois sur le serveur, rendez-vous dans le dossier où vous avez décompressé Exchange et lancez l’invite de commande et pour y entrer la commande suivante.


Notre Active Directory étant maintenant préparé à recevoir notre serveur Exchange, nous allons pouvoir passer à l’installation de celui-ci.

Installer Exchange 2016 sur le serveur membre

Nous allons maintenant monter l’ISO d’Exchange et lancer le « Setup.exe ». L’installateur nous demande alors si nous voulons télécharger et installer les mises à jour directement. Nous sélectionnerons l’option de recherche de mise à jour.

Une fois les mises à jour téléchargées et installées, l’installateur aura besoin de copier certains fichiers nécessaires à l’installation sur votre disque. Laissez-le faire.

Acceptez les termes du contrat de licence et cliquez sur suivant.

Ici, nous allons utiliser les paramètres recommandés pour l’installation de notre serveur Exchange. Sélectionnez donc « Use Recommended Settings » et cliquez sur « next »

Nous devons maintenant choisir les rôles à installer sur notre serveur. Ici, nous voulons que tout soit installé sur la même machine. Sélectionnez donc « Mailbox role » et « Automatically install Windows Server roles and Features that are required to Install Exchange Server ». Cliquez ensuite sur « next ».

Choisissons maintenant l’endroit ou nous voulons installer notre serveur Exchange. Ici, j’ai choisi de l’installer sur le Disque C. Par défaut, les bases de données se placeront aussi à cet endroit. Nous verrons dans un autre tutoriel comment déplacer les bases de données vers un autre disque.

Dans cette étape, il nous est demandé si nous voulons désactiver le Scan de malwares. Nous sélectionnerons donc « No ».

L’installateur va maintenant analyser notre serveur pour s’assurer que tous les prérequis sont installés afin que l’installation de notre serveur continue. Laisser le faire. Une fois l’analyse terminée, nous pourrons passer à l’étape suivante.

Il est désormais temps de lancer l’installation. Cette installation peut prendre énormément de temps en fonction de votre configuration. Allez donc boire une tasse de café le temps que cela s’installe 😉 .

L’installation est maintenant terminée. Nous allons pouvoir nous rendre dans l’interface de gestion de notre serveur pour commencer la configuration de celui-ci.

Une fois la page web ouverte, connectons-nous. Nous allons désormais pouvoir configurer notre serveur pour qu’il puisse envoyer des mails. Pour ce faire, il faut se rendre dans la partie « Flux de messagerie » de notre panneau de configuration. 

Créons maintenant notre connecteur d’envois. Dans cette première partie, nous devons nommer notre connecteur et choisir son type. Nommons celui-ci « Défault Send Connector » et choisissons « Internet » pour que notre serveur puisse envoyer ses emails vers l’extérieur.

Choisissons maintenant l’option « MX record » pour que notre serveur utilise les zones DNS des domaines qu’il essaye de contacter.

Maintenant, il nous faut définir les domaines qui passeront par ce connecteur. Par défaut, nous voulons que tous les mails envoyés vers l’extérieur passent par celui-ci. Il nous faut alors définir le type sur « SMTP ». Pour le « FQDN », nous mettrons le sigle * pour que tous les domaines passent par ici. Enfin, nous règlerons le cout sur 1.

Il faut maintenant que nous associions ce connecteur à un serveur Exchange. Pour ce faire, cliquez sur le sigle « + ».

Sélectionnez le serveur que vous venez d’installer et cliquez sur le bouton « add ».


Notre connecteur d’envois est maintenant configuré. Il ne nous reste plus qu’à configurer notre serveur pour qu’il utilise notre nom de domaine. Cette étape est nécessaire si votre nom de domaine interne est différent de l’externe. Par exemple, dans ce tutoriel, nous avons utilisé rewopit.local pour le nom internet, mais nous utilisons rewopit.net pour le domaine externe.

Nous allons donc ajouter le domaine « rewopit.net » à notre serveur Exchange. Cliquons sur le bouton « + », nommons notre nom de domaine et complétons-le. Enfin choisissons l’option « fait autorité ». Cette option nous permettra de dire que si un e-mail est envoyé vers une adresse du domaine ne se trouvant pas sur le serveur Exchange, ce mail sera rejeté.

Pour que le domaine que nous venons de configurer soit utilisé par défaut, nous devons modifier l’entrée que nous venons de faire. Il ne reste qu’à cocher la case « Définir ce domaine comme domaine par défaut ».


Voilà, notre serveur Exchange est à présent fonctionnel. Il ne vous restera plus qu’à configurer les boites mails de vos utilisateurs. Dans un prochain tutoriel, nous verrons comment définir une stratégie d’adressage pour nos adresses e-mails.

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz