Acer Swift 7
Acer Swift 7
"La machine la plus fine du monde !"
En quelques points
  • Processeur i7-7Y75
  • Intel HD Graphics 615
  • 8 Go de RAM
  • SSD M.2 SK Hynix 256 Go
  • Dalle IPS 14" Full HD tactile

Si la course à la finesse n’est plus forcément toujours d’actualité sur le marché des PC portables, on assiste encore à quelques innovations. On retrouve justement aujourd’hui l’ultrabook Acer Swift 7 et son extrême finesse de seulement 8,98mm.

Si cette finesse impressionne, il reste à voir si le reste de la proposition d’Acer tient la route pour la cible très professionnelle à laquelle se destine une telle machine. Connectique, écran, audio, performances, nous avons tout passé au crible.

Design et Ergonomie

Le Swift 7 dispose d’un châssis en aluminium entièrement noir. Outre son extrême finesse, l’ensemble se révèle également très léger et respire clairement la qualité. L’assemblage et les finitions sont irréprochables et assure à la machine une position de choix sur le segment des ultrabook « premium ».

Acer Swift 7 - Ultrabook design

La sobriété semble avoir été le maître mot d’Acer pour la conception de ce PC puisqu’il ne propose aucune excentricité notable. Il conviendra de ce fait parfaitement aux professionnels avec son apparence très simpliste et passe partout. Un très bon point qui se vérifie sur la totalité de la gamme.

Acer Swift 7 - PC portable ultra fin

On regrette simplement que le PC soit si difficile à ouvrir. En effet, l’encoche au niveau du châssis supérieur est très faiblement marquée et il est difficile de l’attraper correctement. De plus, de part sa légèreté et la dureté de sa charnière, il faudra obligatoirement maintenir le bas du châssis pour l’ouvrir correctement.

Acer Swift 7 - Clavier rétroéclairé

Une fois ouvert, on se retrouve face à clavier rétroéclairé assez agréable à utiliser. Les touches disposent d’une course relativement courte qui nécessitera un petit temps d’adaptation avant de retrouver ses aises. Encore une fois, difficile de faire mieux avec une machine aussi peu épaisse.

Acer Swift 7 - Pavé tactile

Enfin, le large pavé tactile présent sous le clavier fonctionne lui aussi très bien. Il n’est en revanche pas cliquable physique et il faudra donc jongler entre un simple tap pour sélectionner et tap avec deux doigts pour actionner le clic-droit. Une habitude qui n’est au final pas vraiment contraignante. À noter également que le Swift 7 dispose d’un lecteur d’empreinte sur la gauche du clavier.

Ecran, audio et connectique

La connectique est certainement la plus grosse concession qu’Acer a fait sur ce Swift 7. Avec sa finesse, difficile d’imaginer la présence de connectique volumineuse. Et pour cause, le PC ne dispose que de deux ports USB type-C compatible Thunderbolt et d’un combo jack intelligemment installé au niveau de la charnière. Point positif, Acer fournit un dongle dans la boite qui apporte un port USB type-A ainsi qu’une sortie HDMI plein format.

Acer Swift 7 - Connectique

La tranche droite accueille quant à elle le bouton d’alimentation ainsi qu’un slot pouvant accueillir une carte SIM. Un ajout plutôt bienvenu pour une machine qui se destine avant tout aux professionnels. Enfin, pas de port d’alimentation dédié puisqu’on utilisera pour ça l’un des deux ports USB type-C présent de l’autre côté.

Acer Swift 7 - Connectivité 4G

L’écran de 14 pouces s’installe au milieu de bordures assez contenues et du coup particulièrement bienvenue sur ce type de machine. Malheureusement, la bordure inférieure jure un peu de part son épaisseur très importante. Celle-ci accueille par contre la webcam qui n’a logiquement pas la place d’être installée en haut.

Acer Swift 7 - Écran tactile

La dalle IPS tactile (et donc brillante) propose une définition 1080p et d’excellentes performances. Les couleurs sont particulièrement juste et le contraste est lui aussi tout aussi bon. Bon point également, malgré le traitement brillant de la dalle, sa luminosité permet d’en profiter, même dans des environnements lumineux. À noter que l’écran est équipé d’un verre Gorilla Glass NBT.

Acer Swift 7 - Dolby Audio

Comme souvent, Acer a choisi d’orienter les enceintes du Swift 7 vers le bas. Il en découle un rendu sonore plutôt puissant et convaincant lorsque le PC est installé sur une surface dur et plane. À l’inverse, celui-ci se révèle totalement étouffé lorsque la machine est installé sur les genoux.

Malgré une puissance toute relative, la sortie casque est elle aussi de plutôt bonne facture. Cette sortie a déjà le mérite d’être présente malgré la finesse de l’engin et elle permettra de profiter efficacement de son contenu audio.

Performances et autonomie

CPU

Au niveau des performances brutes de ce Swift 7, on est logiquement face à quelque-chose de plutôt léger. Le processeur i7-7Y75 basse consommation avec ses deux coeurs ne peut évidemment pas faire de miracles par rapport à ceux déjà testés sur notre site.

Il limitera donc l’usage de cette machine à de la bureautique pire tout en pouvant profiter de quelques contenus multimédias. Oubliez le montage vidéo et les autres usages plus gourmands en ressources CPU.

GPU

De la même façon, le Swift 7 ne dispose d’aucune carte graphique dédiée et se contente donc d’une simple puce intégrée au processeur. Il s’agit ici de la puce Intel HD Graphics 615 qui délivre logiquement des performances très légères.

Elle se contentera donc d’afficher correctement toutes les tâches de bureautique ainsi qu’un peu de multimédia léger. On pourra également profiter de quelques jeux très peu gourmands comme ceux que l’on retrouve sur le store de Microsoft.

Disque

Le stockage est assuré par un M.2 SSD SK Hynix d’une capacité de « seulement » 256 Go. Ses performances sont plutôt bonnes mais restent loin des meilleurs modèles du marché. Il reste néanmoins largement suffisant pour l’utilisation qui sera faite d’une telle machine.

Température, consommation et autonomie

Malgré une construction totalement fanless et son extrême finesse, le Swift 7 parvient à maintenir son processeur au frais sans trop de problème. On a ainsi mesuré une température maximum de 75°C en pleine charge. La « faute » au processeur très économe qui fait que la machine ne consomme que 40W en pleine charge également.

Côté autonomie on est sur la fourchette haute des machines sous Windows. Si le constructeur annonce jusqu’à 10 heures d’autonomie, on a de notre côté été jusqu’à environ 9 heures avec un usage modéré de la machine. Un score qui reste très intéressant pour les professionnels en déplacement notamment.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Merci d'entrer votre commentaire !
Merci d'entrer votre nom

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.